Comptes titres

Notre conseil

Attention, la fiscalité du compte titres peut se révéler très pénalisante :

  • Réintégration de la plus-value dans le revenu imposable selon le barème progressif de l’Impôt sur le revenu (depuis la loi de finances 2013).
  • Les revenus des valeurs mobilières (dividendes pour les actions, coupons pour les obligations, etc…) sont eux même imposables même si le détenteur du compte titres n’en n’a pas besoin contrairement à l’assurance vie, au contrat de capitalisation et du PEA.

Il convient donc de préférer au compte titres, le contrat d’assurance vie, le contrat de capitalisation ainsi que le PEA.

Pour les personnes morales, il convient là aussi de privilégier le contrat de capitalisation au compte titre afin d’optimiser leur trésorerie.


Pour en savoir plus: trésorerie d’entreprise.

Finance

ACTEA CONSULTING
35 rue Pastorelli - Nice
T. +33(0)4 93 76 93 71
[email protected]